Reportages chants et autres sujets traitants des patois valaisans présentés par nos chroniqueurs des différentes régions.

Envie de participer à l'émission Anmo o patoué sur Canal 9 ? Contactez-nous

Le Château de Vaas

Claire-Lise Micheloud raconte, en patois de Lens, l’histoire du Château de Vaas de sa construction en 1500 à aujourd’hui.

 

 

 

Mita é i bosou (Mita et le bossu)

Jacques Mounir et Céline Héritier accompagnés par Joël Nendaz à la guitare chantent, en patois de Savièse, l’histoire du bossu qui veut épouser Marguerite.

 

 

 

Chez le médecin

Almandine Forclaz et Aline Crottet de l’école primaire d’Évolène interprètent une scénette drôle écrite par Gisèle Pannatier en patois d’Évolène..

 

 

 

Montée au mayen

Les enfants de l’école primaire d’Évolène chantent en chœur la Montée au mayen. Cette très jolie ballade a été écrite par Joseph Gaspoz en patois d’Évolène et arrangée par Georges Haenni.

 

 

 

Le Feu

Inspirés par Uriah Heep, un célèbre groupe de rock des années 70, les 2 compagnons Albert Mudry et Armand Crettol interprètent « Le Feu » en patois de Chermignon .

 

 

 

La chapelle de Planchouet

Albert Fournier nous raconte en patois de Nendaz la construction de cette très belle chapelle tout en bois qui se dresse au milieu des mélèzes.

 

 

 

Bar patouè

Depuis 2015, il y a un lieu à Sion où les amoureux du patois peuvent se retrouver pour parler le patois ensemble. Dans ce numéro, deux jeunes d’Évolène, Éric Quinodoz et Claudy Pannatier nous parlent de l’importance pour eux de connaître le patois de leur village.

 

 

 

Carówina dé w’antou Dzan‐na

Jacques Mounir et Céline Héritier accompagnés par Joël Nendaz à la guitare chantent, en patois de Savièse, les mésaventures sentimentales de Caroline et de tante Jeanne: «Carówina dé w’antou Dzan‐na»

 

 

 

Dose néi ! Chënta néi !

Douce nuit ! Sainte nuit ! pour célébrer ce Noël en chanson et en patois de Savièse ! Avec Jacques Mounir et Céline Héritier accompagnés par Joël Nendaz à la guitare.

 

 

 

Le fond de l’air est frais

La célèbre chanson de Jacques Dutronc est traduite en patois de Randogne et interprétée par «Lô dô compagnôns»: Albert Mudry et Armand Crettol.

 

 

 

Le Lapey de Dzarjonne

Au dessus de Haute-Nendaz, au Lapey de Dzarjonne, on trouve un immense pierrier, conséquence d’un éboulement important survenu il y a plusieurs centaines d’années. La légende dit que le diable irrité par les habitants du village trop bons et vertueux décide de faire tomber sur leurs têtes la montagne. Mais Saint-Michel et une cloche empêchent la catastrophe en arrêtant les pierres juste avant le village. Une histoire racontée par Jean-Pierre Fournier en patois de Nendaz.

 

 

 

Lu tsasse au tsin d’arrè (La chasse au chien d’arrêt)

Après Ouna zorniva dè tsasse (une journée de chasse) voici Lu tsasse au tsin d’arrè (la chasse au chien d’arrêt) qui est une chasse très particulière qui se pratique plus tard dans la saison et où viser vite et juste compte beaucoup.
Une histoire racontée par la garde-chasse Marie-Hélène Fauchère Bonvin en patois d’Évolène.

 

 

 

Lo maëin d’uton (Le mayen d’automne)

En automne c’est la fête au mayen. D’après une chanson ayentote interprétée en patois par Alexandra et Jean-Louis Fardel.

 

 

 

A Tchèvre dè M. Segun: 2e partie

La fameuse nouvelle d’Alphonse Daudet traduite en patois d’Ayent et racontée par Alexandra Fardel en patois d’Ayent.