Le fond de l’air est frais

La célèbre chanson de Jacques Dutronc est traduite en patois de Randogne et interprétée par «Lô dô compagnôns»: Albert Mudry et Armand Crettol.